US Genève-Poste – FC VERSOIX

US Genève-Poste FC 2 — 4 FC VERSOIXRécapitulatifLes Bleus remportent le choc de cette ultime journée et s’assurent la première

2

US Genève-Poste FC

Perdu

4

FC VERSOIX

Gagné

13 novembre 2016 | 14 h 00 min

Récapitulatif

Les Bleus remportent le choc de cette ultime journée et s’assurent la première position pour ce premier tour. Reste à savoir s’ils débuteront la deuxième moitié de championnat avec 1 ou 4 points d’avance (Genève-Poste affronte Bernex ce mercredi en match en retard). Un succès qui vient clore une année 2016 et 22 matchs de championnat sans défaites !

En l’espace d’une journée, le stade des Bois-des-Frères s’est transformé en véritable chaudron versoisien. Un chaudron qui s’est toutefois vite refroidi après l’ouverture du score des locaux dans les dix premières minutes. Comme contre Champel, City et Chênois, les Bleus sont menés au score, et ils aiment cela. Limites sadomasochistes, ils semblent adorer souffrir et être dos au mur.

C’est dans ces moment-là que les grands joueurs font la différence. Grands non par la taille mais par le talent. Et Mergim Ferati fait bel et bien parti de cette catégorie. Au duel au milieu de terrain contre Gianluca Prezioso, l’autre grand technicien de la rencontre, Ferati prend vite le dessus. Son éclair de génie pour l’égalisation le prouve.
Seul un joueur de sa classe peut réaliser ce but : Contrôle poitrine dans les trente mètres adverse, reprise de volée Zidanesque en pleine lucarne. Un partout, l’église est remise au milieu du village, comme dirait certains anciens.

On le sait, le match nul ne garantirait pas la première place aux Bleus. Alors les hommes de Singarella continuent leur pressing sur leurs adversaires. Et surtout, ils peuvent compter sur l’état de grâce de Michael Bleve. Qui d’autre que le fofolet numéro 10 versoisien pouvait marquer le 2-1 ?
Sur un déboulé de la droite de Sissoko-Togni, Alji réceptionne le centre et transmet le ballon à Bleve. D’un plat du pied et d’un sang froid glacial, il trompe le portier adverse et signe ainsi son 10ème but en 11 matchs…What else ?

C’est d’ailleurs sur ce score que l’arbitre siffle la mi-temps.
Visiblement touchés dans leur orgueil, les Jaunes et Noirs entament mieux cette seconde période que les Bleus. Une domination qui est récompensée sur un coup de pied arrêté.(2-2)
Les minutes passent et les équipes se neutralisent. Les deux formations commencent à tirer la langue et doivent puiser dans leur réserve pour passer l’épaule. Le coach Singarella décide de mettre dans l’arène Bebyak. Un énième coaching gagnant.

Nous sommes dans les ultimes cinq minutes de jeu. Le match nul semble se dessiner. C’est en tout cas ce qui se dit au bord du terrain. Mais voilà, cette équipe de Versoix semble insatiable.

Futé comme jamais, Bleve intercepte une mauvaise passe de la défense adverse et envoie au paradis Bebyak. Celui-ci se présente face au goal et marque le 3-2 d’un plat du pied petit filet. Véritable explosion de joie du côté versoisien.

Alors que toute équipe censée reculerait pour faire le « bus » et défendre le score, les Bleus, eux, profitent des espaces laissés par les locaux pour partir en contre-attaque.

Ferati, qui a ouvert le score pour son équipe se devait de fermer la marque non ? D’une fabuleuse demi-volée lointaine, il fait trembler les filets (4-2). Celui à qui on annonçait un retour difficile sur les terrains, qu’il ne pourrait jouer tous les matchs, qu’il ferait mieux de se reposer, a tout simplement fait taire ses détracteurs. Par sa classe, par ses dribbles, par ses passes, il est tout simplement LE joueur, « Una estrella » comme aiment dire les espagnols.

Mais il faut féliciter toute l’équipe. En partant de Piccirillo qui est l’homme de vestiaire de l’équipe. Brethaut et Noël qui semblent avoir retrouver une seconde jeunesse. Dijkhuizen et Nicastro qui font preuve d’abnégation à tous les instants. Le jeune Matthew Whibley qui n’était pas attendu à ce niveau et qui semble se révéler sous le feu des projecteurs. Bilali qui adore amuser la galerie par ses gestes techniques avec une humilité déconcertante. Un grand bravo à Bleve qui termine donc meilleur buteur de ce premier tour avec dix réalisations.

Mais également un grand bravo à Samuel Singarella. Pour ses premiers mois sur le banc de la Première, il obtient donc un titre honorifique de champion d’automne. Il totalise 29 points sur 33, avec notamment six succès à l’extérieur. Il reste maintenant onze matchs – une énormité – pour ce rêve bleu.

Détails

Date Temps Compétition Saison
13 novembre 2016 14 h 00 min Troisième Ligue 2017

Résultats

Club1e Période2e PériodeButsRésultat
US Genève-Poste FC112Perdu
FC VERSOIX224Gagné

US Genève-Poste FC

Position Buts Assists Carton(s) Jaune(s) Carton(s) Rouge(s)

FC VERSOIX

Position Buts Assists Carton(s) Jaune(s) Carton(s) Rouge(s)